FR EN
MENU
Retour sur le Rendez-vous de Sarajevo
Mercredi 17 Février 2016

« Il vaut mieux déconstruire que détruire s'il s'agit ensuite de reconstruire »: c'est la conviction de Donato Giuliani, attaché culturel à l'Ambassade de France et directeur de l'Institut Culturel Français. C'était également la thématique du Rendez-vous de Sarajevo organisé par le réseau LIKE en partenariat avec l'Institut Culturel Français à Sarajevo et l'UNESCO, les 3-4-5 février derniers.
Quelle est la place de la culture dans ces processus ? Comment la culture peut-elle participer de la déconstruction autant que de la reconstruction sociale ? Autant de questions d'une importance particulière dans le contexte bosnien, dont la cohérence a été détruite il y a 20 ans et pour tous les acteurs (professionnels et élus) de la culture, qui œuvrent chaque jour à sa reconstruction…
La Bosnie-Herzégovine fait figure, à de nombreux égards, de laboratoire européen pour le dialogue interculturel. Le Rendez-vous de Sarajevo a ainsi permis aux membres présents de prendre la mesure des réalités locales et nationales, dans un pays encore touché deux décennies après par les répercussions de la guerre et d'une organisation administrative complexe.

C'est dans ce contexte particulièrement présent que l'énergie et la volonté des acteurs de la culture ont marqué les esprits des membres invités du réseau LIKE. Les temps de table ronde et de réseautage ont permis aux membres présents de rentrer dans le détail d'initiatives culturelles particulièrement inspirantes : à noter, les présentations exigeantes des intervenants invités (Susanne Prahl et le Kid's Festival, Sanela Klaric et le Green Council, Pierre Courtin et le Duplex100m²…) mais également la présence d'un grand nombre d'autres participants bosniens et leur volonté d'œuvrer ensemble pour la reconstruction de la cohésion sociale. L'équipe de LIKE voudrait encore une fois remercier toutes les personnes qui se sont impliquées dans l'organisation de cet événement !

Déconstruction/Reconstruction : la problématique était forte également dans le contexte du travail du réseau. Ainsi, le 3 février s'est tenue dans les locaux de l'Institut Français la première réunion du bureau de l'année 2016. Quelques décisions :
- les comptes 2015 et le budget de 2016 ont été validés ;
- le bilan 2015 a été approuvé ;
- le travail sur la Charte des Valeurs a été initié…
Ce Rendez-vous de Sarajevo a également été l'occasion pour les membres présents de se retrouver et d'échanger sur le futur des projets du réseau. (cf. rapport d'activités)
Enfin, ce Rendez-vous a également représenté une opportunité pour le réseau de se ré-installer en Bosnie-Herzégovine. Ivo Komsic, le Maire de Sarajevo, a réitéré l'engagement de la capitale envers le réseau, et ce ne sont pas moins de trois autres municipalités (Maglaj, Doboj, Samac) qui se sont portées volontaires à l'adhésion. Alors que le Président Michaël Moglia rencontrait le Maire de Sarajevo, la Trésorière du réseau Evelyne Biribin a quant à elle rencontré les Maires de Maglaj et Doboj lors d'une visite de leurs infrastructures culturelles organisée par l'équipe de l'Institut Français.

De fait, ce Rendez-vous de Sarajevo a permis au réseau de relever un grand nombre de défis :
- repositionner le réseau dans le pays, et d'y développer sa présence avec 4 nouveaux membres
- prendre la mesure des réalités culturelles dans le pays dans un contexte complexe et exigeant
- ré-affirmer son rôle d'acteur européen de la culture, notamment grâce à la place de choix que l'Institut Français, l'Ambassade de France et l'UNESCO lui ont faite dans leur programme conjoint et aux relations humaines développées lors du rendez-vous.

Un bon début d'année positif pour la suite de l'action du réseau LIKE, qui prépare dès à présent les prochaines manifestations !