FR EN
MENU
3 questions à... Antonio José SOUSA MATOS
Lundi 24 Avril 2017

Pour le nouvel article de notre rubrique "3 questions à ...", nous avons interrogé Mr A. Sousa Matos, élu à la culture, l'éducation, le sport et le tourisme de la Ville d'Almada, Portugal, à propos de la politique culturelle de sa municipalité, de la coopération culturelle et des liens que sa ville a tissé avec notre réseau européen.

Pouvez-vous nous présenter la principale politique culturelle de votre ville et ses missions en terme de développement culturel en tant que ville à influence européenne ?

La politique culturelle à Almada
se fonde sur trois piliers qui veulent rendre tangible la démocratie culturelle :
1) La préservation et la reconnaissance du patrimoine matériel, immatériel et de toutes les formes d'expression et de création culturelles;
2) La promotion de l'accès, de la diversité et de la qualité de l'offre culturelle;
3) La reconnaissance du rôle social de la culture, à savoir encourager l'inclusion, la cohésion et le développement socio-culturel.

En ce sens, la municipalité soutient et s'engage en faveur des projets qui renforcent et assurent la participation de
s citoyens dans la réappropriation et la promotion du patrimoine municipal, dans la perspective de la construction sociale de la mémoire collective.
Notre objectif est donc de promouvoir une large participation dans la création et les loisirs culturels et artistiques, en encourageant tous les opérateurs locaux à développer les publics en promouvant un programme culturel décentralisé et diversifié.
Enfin, en faisant participer tous les artistes, créateurs, producteurs, associations et écoles dans un travail collaboratif, la municipalité cherche à encourager le dialogue interculturel et intergénérationnel dans le but de développer l'exercice actif des citoyennetés.

Vous êtes
l'un de nos partenaires de La Rencontre de Lisboa, qui va principalement traiter de la coopération pour le développement des politiques culturelles sur les territoires en Europe. Quel est votre point de vue sur la coopération et pourquoi avez-vous choisi de devenir l'un de nos partenaires actifs ? 

Almada fait partie du réseau Artemrede, un projet de coopération culturelle reconnu comme un inducteur d'innovation dans les territoires dans lesquels il opère. Pour ce mouvement, la culture est toujours associée aux politiques de développement et de cohésion et
aux politiques de planification régionale. L'articulation géographique et sectorielle est considérée comme fondamentale par l'Accord de Partenariat passé entre le Portugal et la Commission Européenne (Portugal 2014 - 2020) qui rassemble cinq Fonds structurels et Fonds d'Investissement européens. Cet accord définit également les principes de programmation qui sous-tendent les politiques socio-économiques et les politiques de développement et de promotion régionales au Portugal entre 2014 et 2020.
Avec son potentiel de capital social, sa portée géographique, sa culture distinctive et même son expérience du management et d'exécution des Fonds Communautaire, Artemrede est dans une très bonne position pour intégrer des stratégies de développement en partenariat avec les acteurs locaux, régionaux et internationaux. C'est dans cette perspective que la coopération culturelle détient un rôle déterminant dans la politique d'Almada pour le développement territorial et LIKE est l'un de nos partenaires stratégiques.

Vous êtes membre de longue date de notre réseau. Dans quel sens le réseautage est-
il important pour vous en tant que ville européenne ?

Le
secteur de la culture et des arts a toujours développé ses projets au-delà des frontières, mais la tendance s'est renforcée dans la dernière décennie. La coopération est devenue d'autant plus importante que le réseautage et les partenariats internationaux sont désormais des priorités. Nos objectifs en matière de coopération sont : assurer l'accès aux programmes internationaux de qualité; participer aux réseaux de coproduction internationale ; promouvoir les opportunités de formation, qualification et d'apprentissage auprès de nos agents culturels ; le partage de connaissance et des pratiques de coopération avec les autres régions européennes pour lesquelles la culture est un facteur décisif de leur stratégie de développement. Les partenariats de l'Union Européenne jouent un rôle spécial dans la stratégie pour la coopération internationale puisqu'il existe de réelles opportunités de financement dès lors que la culture est un thème important des programmes de coopération.